Le régime enregistré d’épargne-études, offrez le en cadeau.

Offrir le REEE en cadeau

Avec le temps des fêtes qui approche à grands pas, nous sommes tous à la recherche de cadeaux idéals à offrir à nos proches. Si vous êtes parents ou grands-parents, attendez avant de vous déplacer vers le centre commercial et prenez quelques minutes pour en apprendre plus sur le REEE.

Un rendement garanti de 30%?

Le REEE (régime enregistré d’épargne-études) est un régime permettant aux parents ou aux grands-parents d’investir des montants pour les études post secondaires de leurs enfants ou petits-enfants. Pour chaque dollar investi dans le REEE, le gouvernement fédéral ajoute une subvention de 20% tandis que le provincial ajoute 10% pour un total de 30%. Donc, pour un dépôt de 1 000$, il est possible de recevoir 300$ de subventions.

Les cotisations et les subventions reçues sont investies dans un type de placement qui convient au profil d’investisseur du titulaire.Il peut s’agir de placements garantis, d’obligations, d’actions, de fonds communs de placement, de fonds distincts, etc. Les cotisations au REEE peuvent donc être très rentables à long terme si on considère les subventions garantis de 30% au moment de la cotisation ainsi que le rendement accumulé sur les placements.

Un exemple

Supposons que vous décidez de verser 500$ par année pour votre petit-fils qui est né en 2018. Vous commencez cette stratégie le 1er janvier 2019 et vous continuez jusqu’en 2034 pour un total de 16 versements.Vous obtenez un rendement hypothétique de 4% par année sur vos placements. Au 31 décembre 2034, la valeur du REEE sera de 14 753$.Votre investissement aura donc presque doublé en l’espace de 16 ans.

Investissement net 8 000$
+Subventions 2 400$
+Revenus de placement 4 353$
Valeur finale 14 753$

Caractéristiques importantes à connaître

Le REEE possède certaines règles. En voici quelques-unes :

  • Il est possible de recevoir des subventions jusqu’au 31 décembre de l’année durant laquelle l’enfant atteint l’âge de 17 ans.
  • Pour pouvoir retirer les montant investis, l’enfant doit entreprendre des études post secondaires (DEP, CEGEP, université).
  • Au moment du retrait, les subventions et les revenus de placement sont ajoutés au revenu de l’enfant pour l’année du retrait.
  • Il est possible de recevoir des subventions additionnelles en fonction du revenu familial des parents.
  • Si l’enfant ne fait pas d’études post secondaires, les subventions sont retournées au gouvernement. Les cotisations sont retournées au titulaire et les revenus de placement peuvent être transférés au REER du titulaire.

Voilà une belle idée de cadeau qui permettra d’aider concrètement votre enfant ou votre petit-enfant dans son cheminement scolaire et professionnel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *